Welcome in the City of Hell
 
Welcome sur TBM :11 Le forum est inscrit sur plusieurs top site! Venez voter pour nous! Cliquez ici Nous recherchons en priorité Isis E. Geber & Joshua L. Harlow

Partagez|

David S. Miller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: David S. Miller Lun 28 Fév - 15:56



David Sauro

Miller



Prédéfini


    WHO ARE YOU?
En vérité, je me nomme Davide Sauro Milleri,ce nom sonnant un peu trop italien, je me suis contenté de le raccourcir en David Miller. Je suis né le 30 juin 1488 à Florence et donc tu as compris que je suis italien. Tu dois savoir je suis assez orgueilleux, charismatique, créatif, malins et rancunier , j'ai les yeux noirs et mes cheveux sont brun sombre. Je mesure environ 1m 77, enfin je crois et je dois peser dans les 72 kg ( et bien sûr, que du muscle et du charme !).


    LET US GO IN DEPTH
Je dois avouer que je n'aime pas, pas mal de choses, dont la violence envers les enfants innocents. J’ai beau être un suceur de sang friand de pouvoir, je ne suis quand même pas sans cœur. Je n’aime pas plus les jeunes vampires nés depuis peu qui se croient surpuissants et loin de toutes règles. Je déteste qu’on veuille me plier sous le joug d’une personne et si je me mets au service d’une seule personne, ce sera par choix. Ce dont j’ai une sainte horreur ce sont encore ces deux dernières choses : la première est tous ses ados qui rêvent de me voir entrer par la fenêtre de leur chambre dans le seul but de les transformer en créature mythique. Ils sont si loin de la réalité qu’ils en deviennent affligeants. Je pourrais leur arracher la gorge par simple plaisir de les voir retomber sur terre. La seconde est lorsqu’on essai d’obtenir ma participation, mes dons en me manipulant. Et si vous essayez quand même arrangez-vous pour que jamais je ne l’apprenne car ma vengeance serait si sanglante que jamais rien ne pourrait vous protéger…
En revanche j'aime sentir que j’ai une certaine importance. Si vous me voulez à vos côtés, sachez que si vous vous y prenez bien, je peux devenir le plus fidèle des alliés. J’aime la lueur de la lune et des étoiles à tel point que certains me disent poète. Il est vrai que je peux m’extasier devant les astres jusqu’à ne plus bouger, cependant je n’ai rien d’un poète… J’aime la compagnie, et ça bien plus que je ne l’avouerais jamais. La solitude du vieux vampire est pour moi la pire des damnations. J’aime les livres, le cinéma et l’art. Les possibilités créatrice de l’être humain m’impressionnent et me font rêver…
Je suis passionné par l’art & j'ai toujours rêvé d'être peintre. Depuis j'ai grandi et je suis mort. A l’époque j’avais été accepté comme apprenti dans l’atelier d’un maître de l’époque. Je n’ai aucun problème d’argent car heureusement j’ai depuis longtemps un compte en banque qui grossit au fil des années... O! Et le plus important j'appartiens au groupe des Eternity of Darkness.



    IT'S SERIOUS NOW
    Il l'heure de nous en dire un peu plus sur toi afin de mieux faire connaissance.


HERE IS MY STORY

[i] Je suis né dans un monde où la lumière et la chaleur représentaient tout. Dans ce pays où les mille senteurs étaient portées par une brise douce et agréable, où les gens se laissaient porter par elle vers la beauté de l’art et les jouissances terrestre. Florence, ma patrie, mon rêve, ma vie… A cette belle époque, le monde était bien différent de celui dans lequel j’évolue alors que j’écris ces mémoires. Et par mes lignes et mes souvenirs, je vais vous faire découvrir le monde qui m’a vu naître…
C’était le 30 juin 1488 que j’ai poussé mon premier cri dans une chambre lumineuse et empreinte d’un amour vif qui vous enrobait de joie de vivre. Je n’avais pas encore ouvert les yeux qu’on me déposa dans les bras réconfortant et protecteur d’une mère aimante. Giuletta Milleri. Une belle jeune femme aux yeux d’émeraude et à la peau douce et dorée. J’étais l’enfant de l’amour qu’elle avait portée fièrement pour l’homme qu’elle avait épousé. Domingo Milleri. Un homme qui, s’il n’avait que peu de charme, avait une grande bonté d’âme et un amour sans borne pour elle.
Les années qui suivirent ma naissance furent belles et heureuses. Mon père, je devais l’apprendre avec le temps était un homme respecté et respectable. Il menait son entreprise avec un esprit pondéré et généreux. Cependant, s’il savait le faire, c’était probablement parce qu’il savait exactement de quels hommes il devait s’entourer, et surtout qui étaient les brebis galeuses dans le troupeau…
Grâce à sa bonne réputation et à son or, je reçu la meilleure instruction de tous le pays. Les maîtres les plus instruits demeuraient chez nous dans le seul but de satisfaire ma curiosité et nourrir mon esprit de toutes les connaissances de l’époque… Et Dieu sait que j’aimais apprendre. Mais la matière qui retenait le plus mon attention fut toujours l’art. Souvent, je partais seul dans les églises armé de mon fusain et de parchemin, dans le seul but de croquer les plus belles œuvres de l’époque. Je devins d’ailleurs très vite un fin connaisseur en matière de tableaux, de coups de pinceau et d’esthétique.
Cependant, si je ne rêvais que de devenir peintre, mon père me voulait comme seul héritier de son entreprise. Et comme ma mère était trop fragile pour à nouveau enfanter, il devint vite évident que je serait le seul à pouvoir reprendre les rennes du dessein de mon père. Je fus donc initié aux valeurs marchandes, à l’économie et au marchandage. Malheureusement, si j’étais assez doué dans toutes les autres matières, il devint vite évident que mon esprit était ailleurs. A tel point que je n’étais pas capable de garder les pieds sur terre assez longtemps pour ne pas me faire dépouiller…
Malgré la grande déception de mon père, ma mère réussit à lui ouvrir les yeux et à lui faire prendre mon parti. Je dus alors promettre à mon père qu’avant la fin de sa vie, je serais un peintre reconnu et assez aimé pour vendre mes toiles à des mécènes fortunés… Là encore, je ne pu le satisfaire… Mais vous comprendrez plus tard…
Je fus donc envoyé, à l’âge de 20 ans chez le plus grand peintre de toute l’Italie, afin qu’il me forme et me permette à mon tour de devenir un grand artiste. Ce fut le jour où je pénétrais dans sa demeure que ma vie prit un autre tournant, bien qu’à ce moment précis, je n’en eu pas conscience…
Marius Vireldi était un peintre connu pour son excentricité et son travail nocturne. Nul ne pouvait le rencontrer en dehors des soirées mondaines qu’il réalisait tous les week-ends. Personne excepté ses serviteurs et moi.
Chaque soir, à la nuit tombée, le maître sortait de sa chambre, il me donnait un cours rapide avant de me mettre à la tâche. Puis, il sortait une partie de la nuit avant de revenir, sans jamais laissé entrevoir la raison de sa sortie. Puis il me redonnait quelques leçons avant de lui-même se mettre au travail. Et si je le trouvais étrange, jamais je n’émis aucunes objections ou interrogations, tant son apprentissage représentait une occasion hors du commun…
Il se passât cinq ans durant lesquels ce rituel nous convint à tous les deux. J’apprenais la nuit et profitais du jour pour réaliser mes tâches journalières ainsi que pour rencontrer des jeunes de mon âge. Mais une nuit, alors que mon maître donnait une de ses soirées mondaine au cours de laquelle je paradais à ses côtés, un homme étrange lui rendit visite. Il se présenta comme un très vieil ami, mais la réaction tendue de Marius m’apprit qu’il en était tout autre.
Les nuits qui suivirent, je ne reçu aucun enseignement, mon maître ne sortit jamais de ses appartement, me laissant le soin de gérer la maison et les serviteurs. Ma curiosité piquée au vif et ma soif d’apprendre non rassasiée, me poussèrent à faire l’acte qui accéléra ma chute.
Sans plus attendre, je me rendis en pleine journée dans la chambre de mon maître. Je découvris alors un monde auquel je n’étais pas préparé. Moi qui croyais trouver une chambre avec un lit, je trouvais un escalier qui me mena dans une salle souterraine où un monde totalement étranger s’ouvrit à moi.
Je fus alors attaqué par des créatures dignes des pires cauchemars. Armée de griffes et de crocs acérée, elles me laissèrent mortellement blessé à l’entrée de la salle.Lorsque j’ouvris les yeux, le monde avait bien changé. Les couleurs m’apparurent comme beaucoup plus pure, les objets qui m’entouraient et m’avaient toujours semblé magnifiques, m’apparaissaient beaucoup plus grossiers et sans âme. Quand à la mienne, mon âme semblait avoir été perforée et même déchirée. Une douleur sourde, une soif sans limite m’irritait la bouche et la gorge à chaque respiration comme si l’air que j’inspirais était du papier de verre. Quand mes oreilles elles, semblaient être assaillies par des milliers de sons tous plus différents les uns que les autres. Je tentais de me redresser avec lenteur et je découvris alors mon maître, me tournant le dos, en train de peintre à quelque mètre de moi. Il semblait détendu et ailleurs. Pourtant…
« Je n’ai pas eu le temps de te préparer à ça… »« Me préparer ? A quoi ? »
Se tournant vers moi, il posa son pinceau sur le rebord de son chevalet et planta son regard dans la mien. Ses yeux luisaient d’une lumière que je n’avais alors jamais remarqué, sa peau me semblait encore plus pâle qu’à l’ordinaire, proche du marbre elle était même un peu grise…
« Si tu m’avais obéis, tu ne serais pas dans cette situation… »
Alors qu’il parlait, je pris tout à coup conscience que mon cœur ne battait pas. Quelque chose d’étrange était en train de se produire mais je n’arrivais pas à comprendre quoi. Alors que j’observait les parcelles de mon corps que je pouvais voir, j’entendis mon maître m’expliquer qu’il m’avait trouver pour mort, qu’il avait agit dans le but de me sauver, qu’à présent je n’étais plus humain. Là s’en fut de trop je me levais avec fougue et le rejoignis en exigeant qu’il me donne des explications plus claire sur ma condition, la sienne et ce que ça impliquait.
Aujourd’hui encore je ressens la panique qui m’envahit au fur et à mesure que je comprenais ce qui venait de se produire…
Les années qui suivirent m’en apprirent énormément sur ma nouvelle… vie ? Marius, mon créateur me prit sous son aile pour tout m’apprendre que ce soit les manières de survivre, de se nourrir ainsi que les manières de se défendre et d’attaquer. Si je souffrais de me faire passer pour mort aux yeux de tous, je ne pouvais lui en vouloir d’avoir fait de moi un vampire. Après tous, il m’avait offert une seconde chance. Bien moins lumineuse et accueillante mais tout aussi enivrante et intéressante.
Très vite, je découvris que je possédais un talent bien différent de mon créateur. Dès que je rencontrais un être non-humain, je connaissais son pouvoir et sa puissance. Aucun d’entre eux ne pouvais me cacher son talent, j’étais un vrai détecteur… Cette soudaine découverte me donna de nouveaux rêves de grandeurs que jusque là je n’osais encore imaginer. Je voulais voyager, rencontrer les autres créatures qui peuplaient le monde. Mais Marius refusait de le faire, il disait que certains êtres ne méritaient pas d’être connu. Alors, une nuit, un peu avant son réveil, je lui laissais une lettre d’excuse et le quittait sans lui laisser plus d’informations.
De là, je devins un vampire itinérant, visitant les merveilles du monde. Ces années furent probablement les plus belles et surtout les plus innocentes que je pu vivre depuis ma transformations. Je ne vivais que pour découvrir l’art du monde, pour rechercher et rencontrer des êtres étranges. Jusqu’au jour où je fis la connaissance de Kalhan. Cette vampire était bien plus vieille que tous ceux que j’avais rencontré jusqu’alors. Elle était magnifique et savait comment manipuler les hommes… D’autant plus s’il était jeune né et encore trop naïf pour s’en rendre compte. Reine d’un clan, elle m’offrit d’y entrer et de mettre mon don à son service en échange de sa protection et de son amour… Ce que j’acceptais sans réfléchir.
Et si c’était l’amour qui m’avait mené à elle, ce fut un tout autre apprentissage qui me fit rester. J’appris à devenir un être puissant et capable des plus de tour qu’un combattant. Je devins une machine bien huilée, maniant les armes et mes talents avec une violence dont je m’étais jusque là toujours cru incapable… Je devins vite le garant des règles et le protecteur de Kalhan. Ma réputation grandit dans les rangs comme étant quelqu’un de réfléchit et indulgent mais encore plus comme étant un tueur sans pitié lorsque j’avais une cible.
Mais là encore je ne fus satisfait que l’espace d’un temps. Je rêvais de plus, de créer mon propre clan en rassemblant autour de moi les êtres les plus puissants et intéressants que je puisse rencontrer. Je partis à nouveau sur les routes sans laisser plus de traces que la première fois.
Le monde changeait à une vitesse impressionnante, les années ressemblaient à des jours, les rencontres semblaient sans importances. Et lorsque je restais plus longuement en compagnie de quelqu’un je finissais toujours par disparaître après quelques temps…
Le temps et mes voyages finirent par me mener à New-York. Là je décidais qu’il était temps que je m’y arrête. Ne serais-ce que pour établir une galerie d’art et exposer mes dernières toiles…

YOU'RE SEXY B*TCH

Un homme de belle taille et d’une belle carrure. Ni un apollon, ni un laidron, David est homme à ne pas pour autant passer inaperçu. Ce que son physique ne possède pas, son charme le comble aisément.
Son visage, bien qu’agréable à regardé possède toujours les cicatrices que lui avait infligé les créatures de Marius, cependant, elles sont devenues fines et discrètes. De grands yeux noirs dans lesquels on peut se noyer si on n’y prend pas garde. Des cheveux sombres et brillants d’une longueur un peu plus longue que la moyenne, jamais il ne pourrait passer pour un homme sans envergure. Cependant si son style artiste est indéniable, une impression de respect et de force se dégage de lui et ne vous laissera pas indifférent.
Toujours habillé avec classe, on peut le voir tel un « hippie chic » ou alors dans un costume d’homme d’affaire. Un peu partout sur son corps, le vampire a réalisé des tatouages en souvenir de tous ce qu’il a vécu.


YOU'RE SO CRAZY

David est un homme compliqué. Il possède toujours les caractéristiques de sa vie humaine et celles ajoutées par sa longue vie de vampire. De nature, David est un homme aimable et sensible. Artiste dans l’âme il ressent les choses plus qu’il ne les dit. Mais s’il est sensible, ne le prenez pas pour un pleurnichards car se serais la dernière de vos erreurs. Intelligent et attentif, il peut très vite trouver des solutions aux situations dans lesquels il peut lui arriver de se jeter tête baissée. Il est aussi orgueilleux et refuse de se laisser piétiner et n’aidera ou ne servira personne s’il ne l’a pas lui-même décidé avant. Plutôt mourir !
Sociable, il aime la compagnie et les nouvelles rencontres. Les amis sont d’ailleurs une valeur importante pour lui, surtout les très vieilles amitiés…


    IT'S PRACTICALLY THE END
    Les dernières questions et pas des moindres, allez courage c'est bientôt la fin!





      Hey alors mon petit nom c'est Sophie, évidemment tous mes amis me surnomme SôW (à préciser le film n'était pas encore sortit, il n'y a donc aucun lien XD), c'est un peu kicth non ? Évidemment je compte être un membre actif ! Je serais donc présente 5/7 et oui j'ai lu tout le règlement donc je le prouve tout de suite... Je soufflerais mes 22 bougies lors de mon prochain anniversaire ! J'ai connu le forum grâce à l'invitation que j'ai reçu de notre formidable admin :18 ...Un dernier mot avant de rejoindre définitivement le forum? Je vais tous vous croquer !




Dernière édition par David S. Miller le Sam 5 Mar - 9:31, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: David S. Miller Lun 28 Fév - 16:02

Bienvenue à toi David ! Bonne chance pour ta fiche Smile :17
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sweet And Thoughtful Admin

▌Messages : 3319
▌Date d'inscription : 06/02/2011
▌Age : 29


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation:
My World:

MessageSujet: Re: David S. Miller Lun 28 Fév - 16:17

    Bienvenue parmi nous David.
    Bonne chance pour ta fiche.
    Si tu as besoin de quoique ce soit n'hésite pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-blood-moon.forumsactifs.com

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: Re: David S. Miller Mar 1 Mar - 17:16

Merci beaucoup à vous très chères Admin :5
Et voilà, maintenant c'est à vous, moi je pense avoir fini ma fiche :11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: David S. Miller Mar 1 Mar - 17:19

C'est avec plaisir que tu es VALIDÉ!!!

Bon RP ! Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: Re: David S. Miller Mar 1 Mar - 17:19

Hannn quelle rapidité !!! Merci beaucoup Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: David S. Miller

Revenir en haut Aller en bas

David S. Miller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» David Lanero {OK}
» 1- Marissa Miller VS Maryse Ouellet
» Haitian Activist David Josue's Brazil Tour to Demand Troops Out of Haiti
» 05. Petit échauffement | Edena P. Miller
» David MeShow - Anus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blood Moon :: Fiches-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com