Welcome in the City of Hell
 
Welcome sur TBM :11 Le forum est inscrit sur plusieurs top site! Venez voter pour nous! Cliquez ici Nous recherchons en priorité Isis E. Geber & Joshua L. Harlow

Partagez|

" Another full moon, another night of pain "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: " Another full moon, another night of pain " Mar 1 Mar - 18:06


David S. Miller & Katherine A. Stewart

Une autre nuit arrivait dans ma vie. Cependant, ce n’était pas n’importe quelle nuit. C’était la fête de mon frère et c’était la pleine lune. J’étais dans la forêt, me promenant sans vraiment avoir nulle part ou aller. La forêt était sombre, la lueur de la pleine lune illuminait la rivière entre les feuilles. Je n’arrivais pas à me concentrer sur autre chose que trouver le moyen de sortir mon frère de cette pierre maudite. Mes pensées étaient séparer en centaine et centaine dans ma tête. J’étais de nouveau lunatique, par contre, j’étais toujours aux aguets. Je pouvais sentir les humains en dehors de cette forêt, autant que je ressentais les vampires qui chassaient dans cette même région.

Il devait être vers les 3h du matin. Je m’étais percher dans un arbre, le dos contre une des branches, regardant cette pleine lune. 998 ans était déjà très long. Une éternité à vivre de cette façon n’était pas ce que j’avais prévu du tout.

« Si seulement tu pourrais être là en ce moment, tout pourrait être mieux »

C’est alors que je sentis quelqu’un passer sous moi. Je ne bougeai point, mais retourna mon regard sous moi. Un homme était là, à marcher en solitaire. Il était certains que ce n’était aps un humain et étrangement, cet homme me semblait familier. Je décidai de sauter en bas de l’arbre pour arriver directement derrière lui. Il était certains que c’était David.

« Je me demande bien ce que tu fais là à cet heure ci… »

Lorsqu’il se retourna, je l’apercus. Mon instinct m’avait encore une fois pas tromper, c’était bien lui. Je devais avouer que cela faisait un bout de temps que je ne l’avais pas vu. Il avait se même regard d’artiste, il paraissait dans ses pensées lui aussi. Je m’approchai de lui tranquilement, le regardant droit dans les yeux. Il avait toujours ce charme que j’avais toujours adoré.

« Tu as disparu ces derniers temps, tu m’as manqué »

J’entendis alors des cris de loups. Je devais bien m’y en attendre, c’était la pleine lune. Je soupirai puis regarda la lune. Je ne voulais pas en croiser ce soir, je n’étais pas d’humeur du tout. Je remis mon attention sur David.

« On devrait aller ailleurs, si on ne veut pas avoir à « dealer » avec ces loups, je ne suis pas d’humeur »


Elle pouvait sentir jusqu’ici qu’ils étaient un clan complet en train de chasser tout ce qui passait près d’eux. Elle ne voulait pas arriver face à face avec un. Elle était plus forte qu’eux, mais à la pleine lune, c’était plus difficile à les contrôler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Mar 1 Mar - 20:55

La nuit s’annonçait claire et fraîche, juste une nuit agréable pour les promeneurs. Et quoi de mieux pour un vampire en quête d’une victime ? Habillé de son vieux jeans troué et d’une simple chemise blanche large, David avait l’air d’un rockeur de retour d’une soirée. S’allumant une cigarette, David eut un petit sourire. Il n’avait pas besoin de fumer, et ne risquait pas d’avoir un jour un cancer, cependant il avait remarqué que les gens prêtait moins attention à sa peau blanchâtre grâce à ce simple geste anodins. Il se disait qu’il était de ces hommes sortit, s’en griller une avant de rentrer chez eux. Et puis, il devait bien l’admettre ressembler à un humain avait quelque chose d’agréable… Même si ce n’était que pour quelques secondes…
Recrachant la fumée dans un petit nuage gris, il observa la prostituée qui le regardait de l’autre côté du couloir. A son odeur, il pouvait être sûr qu’elle était une toxicomane. Avec un petit sourire carnassier, il jeta la cigarette dans la rigole et traversa la rue. Il était temps qu’il se nourrisse…

Moins de dix minutes plus tard, le vampire relâchait le corps sans vie de sa proie dans une ruelle sombre. Si elle n’avait pas été le plus grand festin qu’il ait connu, elle n’avait pas non plus été le pire. Se passant le bout de la langue sur la lèvre inférieur, il sourit et décida qu’il était temps qu’il aille dans un coin plus agréable. Loin des odeurs d’ordures, de rats crevés et d’essence.
Prenant un taxi, il se fit conduire hors de la ville, loin des lumières et des bruits inondant les rues. La forêt. Quel endroit parfait pour retrouver un monde digne de son passé. En s’y promenant, il pouvait presque retrouver l’époque de sa vie humaine… tout en marchant, il projeta son pouvoir entre les arbres. Il ne voulait pas tomber sur une créature qui aurait une dent contre lui ; après tout, il y en avait bien assez dans ce monde, sans qu’il y en ait une qui lui tombe dessus ce soir…
Il découvrit alors la présence d’une très vieille amie… Katherine ! Il ne l’avait plus vue depuis… depuis ? Il ne saurait le dire, ça remontait à trop d’années… Avec joie, il se dirigea dans sa direction, sans trop savoir où elle se trouvait exactement… Son droit d’ainesse la protégeait encore de ses talents…

Un craquement dans son dos lui informa qu’elle aussi l’avait perçu. Se retournant, il l’entendit le saluer. Penchant un peu la tête de côté, il l’observa en silence. Elle était toujours pareille à elle-même, toujours aussi belle et mystérieuse… avec un doux sourire, il lui répondit :

« Bonsoir Katherine… Je suis heureux de voir que tu n’as pas pris trop de rides… »

Oui, bien sûr, les vampires ne pouvait pas vieillir. Ils restaient beaux, jeunes s’ils étaient mort à cette époque, et disons qu’ils étaient proche de la perfection aux yeux des humains. Mais que voulez vous David aimait Katherine d’une manière bien personnelle et la taquiner faisait partie de sa manière de le vivre.

« Tu as disparu ces derniers temps, tu m’as manqué »

Avec un sourire, il lui fit un clin d’œil avant de lever les yeux vers la lune. Il aimait la pleine lune car c’était la nuit la plus lumineuse possible. C’était presque comme si le jour était levé…

« Il faut de la distance pour ressentir le manque… Mais sache que je suis heureux de te retrouver moi aussi, je ne pense d’ailleurs pas partir de New York avant un moment… »

Oui la dernière fois, il avait tout simplement disparut, un peu comme à chaque fois en fait. Mais c’était sa manière de mener sa vie… cette fois, il espérait sincèrement ne plus quitter la ville avant un long moment…

Avant qu’il n’ajoute quoi que ce soit, il perçut des loups dans les environs. Enfin pas des simples loups, des loups garous. Puis un cri retentit et il comprit qu’ils ne devaient pas rester là s’ils ne voulaient pas se battre contre une meute… Et il semblait que Katherine soit du même avis car avant qu’il ne lui propose de bouger de là, elle lui fit la même demande. D’un hochement de tête il signifia son accord.


« Les loups sont du côté du lac, je te propose d’aller sur la colline qui se trouve à 3 kilomètres, un peu plus à l’ouest dans cette forêt ?! »

Il attendit un instant puis dans un sourire il partit à la vitesse de la lumière. Il avait toujours aimé courir et le faire en compagnie de Katherine était un amusement supplémentaire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Jeu 3 Mar - 17:56

Comme à son habitude, David était toujours d’un sarcasme fou, mais charmant. Il était apparemment bien heureux de voir que je n’avais pas pris de ride. Je rigolai puis enchaina avec une petite réplique facile.

« Contente de voir que tu n’as pas perdu la forme et le tonus avec l’âge, quoi que…après réflexion… »

Je rigolai encore puis le regarda. Il était vraiment d’un charme fou. Avec sa cigarette habituelle entre les mains. Je fus surprise mais heureuse d’entendre que je lui avais manqué aussi et qu’il prévoyait rester à New York un bon moment. Cela me fit sourire. Avoir des amis comme lui, ce n’était pas facile. David et moi nous connaissions depuis déjà un bon moment. Je devais dire, des decennies, c’est rendu comme des heures pour moi. Les loups se rapprochaient et cela ne m’étonna pas qu’il soit du même avis que moi. Aucun vampire avec notre âge avait le gout de jouer au chat et a la souris avec des loups. C’est alors qu’il les sentait près du lac, environs à 3 kilomètres. Je pouvais également les sentir. Je roulai alors les yeux.

« Oui..je les ai sentis dans ce sens aussi. Je n’ai vraiment pas le goût de me faire un festin de loups, je suis pas d’humeur. »

C’est alors qu’il me regarda quelque secondes. Je levai un sourcil et vit tout de suite dans son jeu. Mais bien sur, il fallait bien qu’il tombe en compétition avec moi pour courir. Combien de fois il faudrait que je lui dise. Je suis plus rapide que lui, mais il persistait à chaque fois. Je devais avouer que pour son âge, il courait très vite, mais encore une fois, il allait mordre la poussière. Je lui laissai alors une petite seconde de plus pour une longueur d’avance puis partit en courant vers lui. Environ 30 secondes plus tard, je pouvais déjà le voir se rapprocher de moi.

« Est-ce que c’est moi ou tu ralentis avec l’âge?? »

Je rigolai et me mis à courir encore plus vite. J’arrivai alors à coté de lui puis vie en avant de nous la colline qui tombait a pic vers un champs. J’eus un sourire malin et poussa David directement vers la colline. Comme je l’avais prévu, il me pris mon bras alors je tombai avec lui. J’étais morte de rire tournant avec lui jusqu’en bas. J’étais orgueilleuse alors il était certain que rendu en bas, je serais sur le dessus. Cependant, il me prit par surprise et à la fin, c’est lui qui se retrouva sur le dessus. Je le regardai droit dans les yeux, me mordant la lèvre. Je détestais perdre. Je restai cependant immobile. Cette situation me faisait tout de même rire.

« Je t’avais dit que j’étais plus rapide que toi mon chou »

Je pouvais entendre les loups crier à la lune d’ici aussi. Je soupirai. Cela me faisait du bien de m’amuser un peu avec un vieil ami. Ca m’enlève des pensées de ma tête.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Sam 5 Mar - 20:46

« Contente de voir que tu n’as pas perdu la forme et le tonus avec l’âge, quoi que…après réflexion… »

Faisant mine de s’observer avec intérêt, David eut un petit sourire charmeur alors qu’il se rapprochait de Katherine. Il avait pris son air le plus mutin et de sa voix la plus suave, il lui répondit :

« C’est vrai je suis toujours aussi beau, tu peux le dire franchement… Après tout, toi et moi savons pourquoi tu me veux pour ami… Te rincer l’œil ! »

Riant avec malice, il se prépara à recevoir une réplique cinglante de la demoiselle. Après tout, il l’avait bien cherché. Il avait commencé par le coup des rides et à présent par un « c’est moi le plus beau et je sais que tu m’adore » rien de tel pour rendre la plupart des gens bondissants ! Cependant, s’il jouait de cette manière avec la vampire, c’était bien parce que c’était elle et personne d’autre. Parce qu’il la connaissait et l’appréciait…

Lorsqu’elle lui confirma avoir senti les loups un peu plus loin, il acquiesça. Pour cette fois ils étaient tombés d’accord avec une étonnante facilité. Alors mieux valait en profiter et disparaître avant que les poilus ne les rejoignent. Après tout, David préférait des retrouvailles joyeuses entre amis, loin des cabots puants et bavant qu’il lui était déjà donné de rencontrer. Surtout que ceux-ci semblaient être très jeunes et loin d’être intéressant…

Il n’avait rien ajouté, sachant très bien que son amie comprendrait le défi qu’il venait de lui lancer. Des deux, elle avait toujours été la plus rapide. Sans doute était-ce dû à son grand âge et à son physique léger. Cependant, ça n’empêchait pas David de bien se défendre en course et de continuer encore et toujours à la défier… et à perdre.


« Est-ce que c’est moi ou tu ralentis avec l’âge?? »

Montrant les crocs, David augmenta l’allure. Il le savait très bien que Katherine était bien plus rapide que lui, mais, c’était plus fort que lui, il devait la mettre au défi. Tester sa condition, à lui et à elle. Car après tout, savoir que certaines choses ne changeaient pas, était plutôt rassurant… Et tandis qu’elle le dépassait dans une poussée de vitesse, David l’observa évoluer avec grâce. Si ce soudain effort lui était douloureuse, elle ne laissait rien percevoir et restait aussi fraîche et belle que lors de leur rencontre. Les escarmouches continuèrent ainsi sur quelques centaines de mètres jusqu’à ce qu’elle pousse David d’un grand coup d’épaule. A la fois surpris et joueur, David n’essaya même pas de redresser la barre. Il se contenta d’attraper le bras de Katherine afin de l’emmener dans sa chute et surtout dans son roulé qui s’en suivit. Après avoir descendu une pente de quelques mètres, David se retrouva à califourchon sur la demoiselle. Baissant les yeux vers elle, il éclata de rire tandis qu’il lui retirait une mèche qui lui barrait le visage dans un éclat soyeux.

« Plus rapide peut-être… Mais pas forcément plus habile ! Je suis au dessus !»

La position quoi qu’assez inattendue n’était pas dérangeante, que du contraire. La vue était charmante et l’impression de puissance dont David jouissait était enivrante. Penchant un peu la tête, il plongea les yeux dans le regard de la demoiselle. Sous cette apparente innocence, il pouvait bien sentir ses pouvoirs bouillonner en elle, tel un torrent furieux et agité. Se glissant à son côté, il se coucha juste à côté d’elle pour regarder le ciel. D’aussi loin que remontait ses souvenirs commun avec Katherine, il se souvenait toujours de cette impression. Une impression étrange qui se dégageait d’elle lorsqu’il lui semblait qu’elle baissait un peu ses gardes. Et jamais, il n’était parvenu à y mettre une certitude…

« Alors dis moi, depuis quand es tu à New York ? Et pour quelles raisons ?»

Tourner autour du pot n’avait jamais été du goût du vampire. Aussi allait-il le plus souvent droit au but lorsqu’il avait une question. Et si ça posait un problème à son amie et bien tant pis, elle ne répondrait pas. Mais autant dire que ça éveillerait son incroyable curiosité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Lun 7 Mar - 22:38

J’étais toujours en train de le regarder droit dans les yeux, coucher au sol. C’est alors qu’à son habitude il trouva un moyen de dire qu’il était meilleur que moi à quelque chose, ce qui me fit rire. J’eus un sourire en coin alors qu’il penchait la tête pour me regarder. Il devait sentir le plus profond de mon amé en ce moment. C’est alors qu’il se glissa près de moi sur la cote, regardant également le ciel. C’était quelque chose que l’on faisait souvent ensemble. Par moment, on pouvait passer des heures, simplement un à cote de l’autre, dans nos pensées. C’était le seul moment où je me permettais de baisser mes gardes qui sont toujours hautes 24h sur 24. Je fermai alors les yeux, me reposant de tout ce poids qui était sur mes épaules. Cependant, quelque chose coupa le silence et ce fut la voix de David. Une voix paisible qui me faisait grelotter de l’intérieur. Par contre, la question qu’il me posa avait mille rebondissements. Pourquoi étais-je ici et depuis quand. J’ouvrai les yeux et le regarda, toujours en silence.

Je n’en pouvais plus de mentir a tous mes amis, à mes proches. Personne ne savait que j’avais un frère et encore moins ou il était. Je soupirai. David était probablement la personne en qui j’avais le plus confiance malgré que je n’aie confiance en personne. Je pris une grande respiration.

« David, je suis ici pour des raisons spécifiques. Personne ne les connait et je voulais garder tout cela pour moi. Cependant, je ne peux plus te cacher tout ça. Je ne veux pas te mentir et je n’en peux plus de tous ces secrets et ces trahisons et ces mensonges. Je…je ne sais pas quoi faire… »


Pour la première fois depuis que je suis vampire, j’étais vulnérable. Je me sentais faible et quasi. Humaine. Mes sentiments remontaient en moi. La porte que j’avais fermée depuis toujours s’était recouverte. J’avais besoin de David, je devais le lui dire.

« J’ai un frère. Il a été changé en même temps que moi. J’ai…j’ai fait de terribles choses dont je suis désole et que je regrette. Et à cause de cela, on m’a condamné à chercher mon frère qui a été enfermé dans une pierre noir par la dernière famille de sorcier… »

Je sentais les larmes monter sur mes joues. Je ne voulais pas pleurer, je ne pouvais pas. Je pris une autre respiration puis regarda le ciel.

« J’ai utilisé toute les personnes qui passait dans ma vie pour le retrouver. J’étais en colère contre le monde entier alors je ne parlais pas de mon frère. J’inventais des histoires, je contrôlais tout le monde. Je…je. »

Je ne pus m’empêcher plus longtemps. Je sentis les larmes couler en silence contre mon visage. J’en avais déjà trop dit et je ne pouvais plus parler. Je restai la a regardé le ciel noir et les Etoiles argentée, pleurant en silence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Mar 8 Mar - 0:08

A regarder la voie lactée, David se prit à se comparer à une étoile. Il lui semblait que tout comme elles, il n’évoluait pas et le temps n’avait aucune prise sur lui. Et si la nuit, il brillait de tout son pouvoir, durant la journée, il préférait s’effacer quelques peu pour paraître humain. Et enfin comme les étoiles, s’il voyageait au cours de sa vie, il lui semblait toujours revenir à son point de départ…

Fermant un instant les yeux, David attendit la réponse de Katherine. Il lui semblait que de là où il se trouvait il pouvait ressentir un flot d’émotions monter en elle. Cependant s’il pouvait prévoir le tsunami, il n’en connaissait pas la cause. Tournant la tête vers elle, il s’apprêta à recevoir cette marée mystérieuse qui bouillonnait en son amie. Et alors qu’elle prenait une grande inspiration pour parler, le vampire essaya de lui exprimer tout son soutien en silence.

« David, je suis ici pour des raisons spécifiques. Personne ne les connait et je voulais garder tout cela pour moi. Cependant, je ne peux plus te cacher tout ça. Je ne veux pas te mentir et je n’en peux plus de tous ces secrets et ces trahisons et ces mensonges. Je…je ne sais pas quoi faire… »

Plissant les yeux, David se contenta d’attendre la suite. Il ne voulait pas la juger, ni la brusquer cependant elle en avait trop dit ou pas assez. Et si elle voulait obtenir son aide, il valait bien mieux pour elle qu’elle continue à parler. Inspirant en douceur pour se préparer à la suite des révélations, il ne fit aucun mouvement de peur de la couper dans ses confidences. Après tout, elle semblait plus vulnérable que jamais, toutes ses protections étaient tombées en même temps. Ne laissant face à lui qu’une jeune fille complètement perdue et au bord de la dépression… Et si lui avait beaucoup mûrit durant les longues années qui s’étaient écoulées, il lui semblait que dans le cas de Katherine, elle soit à jamais bloquée au jour de sa transformation… et pour cause…

« J’ai un frère. Il a été changé en même temps que moi. J’ai…j’ai fait de terribles choses dont je suis désole et que je regrette. Et à cause de cela, on m’a condamné à chercher mon frère qui a été enfermé dans une pierre noir par la dernière famille de sorcier… J’ai utilisé toute les personnes qui passaient dans ma vie pour le retrouver. J’étais en colère contre le monde entier alors je ne parlais pas de mon frère. J’inventais des histoires, je contrôlais tout le monde. Je…je. »

Plus surpris qu’il ne l’aurait voulu par tous ces secrets révélés, David garda un temps de silence. Tournant la tête vers le ciel il ne bougea plus le temps d’assimiler tout ce que venais de lui apprendre la jeune femme. Il était à la fois impressionné et désabusé ; Impressionné que tout ce temps elle ait pu survivre avec un tel poids sur les épaules. Mais désabusé car cela remettait tout en cause. Leur amitié et ce qu’il croyait savoir d’elle. Son amie, probablement sa meilleure… qui était-elle en réalité ? Une manipulatrice sans vergogne ? Ou une sœur terrorisée à la recherche de son frère ? Si ça tête réfléchissait encore, son cœur avait depuis bien longtemps choisit de l’aider et de l’aimer comme elle était.
Cependant, s’il décidait de prendre son partit, il avait besoin de retrouver ses certitudes. Alors avec une infinie douceur, il glissa la main dans la sienne et tourna les yeux vers elle. Elle semblait si désemparée, qu’il sentit son cœur se serrer. Les mots qu’il allait prononcer risquaient de ne pas l’aider beaucoup plus mais il fallait qu’il lui pose cette question…


« Et moi qui étais-je pour toi ? Étais-tu intéressée ? Ou sommes nous devenus amis sans aucunes arrières pensées? »

Il y avait de grandes chances qu’elle lui réponde par l’affirmative mais il était prêt à l’entendre. Il voulait connaître toute la vérité. Savoir si à une époque il avait été pour elle, une espèce de radar bien utile ou pas… David avait encore beaucoup de questions à lui poser. Mais avant toute choses, il avait besoin qu’elle le regarde dans les yeux et qu’elle lui donne toute la vérité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Mar 8 Mar - 15:48

Je m’attendais à avoir un tas de questions défilé dans ma tête, car il était certain qu’il devait en avoir pour moi. Je me forçai à sécher ces larmes que je ne connaissais point. C’est alors que je sentis David me prendre la main et la serrer. Je pouvais sentir son regard me regarder à cet instant. Le pire s’en venait, j’en étais sur à présent.

« Et moi qui étais-je pour toi ? Étais-tu intéressée ? Ou sommes nous devenus amis sans aucunes arrières pensées? »

Comme je m’en attendais, il voulait savoir leur relation c’était quoi dans tout ca. Je pris le temps de me calmer, puis je tournai ma tête vers lui tranquillement. Il avait un regard remplit d’inquiétude, mais remplit de curiosité. C’était le genre de regard qui pouvait me faire peur.

« Je n’ai jamais mentit sur ce que je ressentais pour toi. Notre amitié et réelle, eh bien, elle l’est devenu lorsque j’ai appris à te connaitre. Cependant, je. »

C’était la partit la plus difficile. Comment dire a quelqu’un que la première pensée était d’utiliser son don… Je savais que j’allais surement le perdre à cet instant, mais je devais être honnête. Je ne pouvais pas lui mentir, pas à lui.plus maintenant.

« Lorsque j’ai su ton don, je ne peux pas te cacher que j’ai vu l’opportunité d’avoir de la chance de retrouver mon frère grâce à toi. Je sais que je vais surement te perdre à cet instant même, mais je ne peux plus te mentir. Je… j’ai voulut me rapprocher de toi pour pouvoir avoir accès a ton don.au début. »

C’était trop, je ne voulais même pas voir la façon qu’il allait me regarder. Je me relevai à la vitesse de l’éclair, le regarda derrière mon épaule. Je venais encore de déchirer quelqu’un. Je me retournai vers lui et le regarda droit dans les yeux.

« Je suis désolé.je ne veux pas te faire de mal, ca me déchire trop »

Je n’étais pas habituer à avoir tout mes sentiments chamboulé comme cela. Je me changeai en panthère noire et me mit à courir. Je ne m’arrêtai point. Je continuais de courir, vidant mes émotions. Je m’arrêtai net lorsque je sentis que quelqu’un me suivait.c’était David. Je me retournai, toujours en panthère et le regarda, reculant pas par pas. Qu’est-ce qu’il voulait me dire? Pourquoi m’avait-il suivit? Je restai là, sentant le lac près de moi. Si je n’étais pas sous cette forme, je serais probablement en train de trembler de tout mon corps. Je me calmai les nerfs et me rechangea pour redevenir cette femme aux cheveux long bouclé. Je restai là, fixe, l’observant. Pour la première fois, je ne pouvais savoir ce qu’il pensait. Je baissai la tête regardant le sol
.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Mar 8 Mar - 16:51

En la regardant sécher ses larmes, David se rendit compte à quel point elle était fragile à ce moment précis. La voir dans cet état, et ne rien faire pour l’aider à aller mieux, lui déchirait le cœur. Il aurait tant aimé la prendre dans ses bras, lui dire que ce n’était qu’un mauvais rêve… Cependant, il ne le fit pas, il n’en était pas capable. Couché dans l’herbe, il lui semblait que stout son être s’était changé en un bloc de marbre glacé et incapable d’effectuer le moindre mouvement. C’était comme si petit à petit, tandis qu’il attendait sa réponse, il s’enfonçait dans le sol… Et si toutes ses certitudes volaient en éclat ? Et si en fin de compte, il s’était complètement trompé ? Si en réalité, elle ne l’avait jamais vu que comme un être utile à sa quête ?

Alors que toutes ces terribles questions tournaient dans sa tête, il la vit tourner les yeux vers lui. Les joues encore humides et le regard incertain lui en apprit bien plus que les paroles qu’elle utilisait à ce moment précis. Elle ne pouvait pas lui mentir à ce point. Personne ne devait être capable de jouer si bien la comédie. Non, à la manière dont elle se livrait et dont elle s’inquiétait de ce qu’il allait penser. Non, c’était impossible. Il devait représenter quelque chose pour elle.


« Je n’ai jamais mentit sur ce que je ressentais pour toi. Notre amitié est réelle, eh bien, elle l’est devenue lorsque j’ai appris à te connaitre. Cependant, je. »

La réalité était là. Sa première approche était intéressée et leurs premiers souvenirs communs l’étaient peut-être aussi. Serrant les lèvres, David sentit une sincère déception couler dans ses veines et teinter son sang d’une tristesse étrange. Lui qui avait toujours vus Katherine comme une espèce de petite sœur tombée du ciel, découvrait qu’elle n’était pas arrivée par un si grand hasard que ça… Et il semblait qu’elle n’en avait pas fini. Malheureusement, s’il devait y en avoir encore beaucoup, il n’était pas certain de pouvoir l’encaisser.

« Lorsque j’ai su ton don, je ne peux pas te cacher que j’ai vu l’opportunité d’avoir la chance de retrouver mon frère grâce à toi. Je sais que je vais surement te perdre à cet instant même, mais je ne peux plus te mentir. Je… j’ai voulut me rapprocher de toi pour pouvoir avoir accès a ton don. Au début. »

Inspirant en silence, David ferma les yeux et laissa ces dernières paroles imprégner doucement son esprit. Le moment allait bientôt venir. Le moment où il devrait décider que faire avec cette réalité. Soit, il réussissait à passer outre, ce don il doutait vraiment. Soit, il faisait ce qu’il faisait à la perfection, couper les liens en s’enfuyant le plus loin possible… Mais avant qu’une décision se forme dans son esprit, il sentit à mouvement contre lui tandis que Katherine lui lâchait la main. Ouvrant les yeux, il se redressa en s’appuyant sur ses coudes. Que faisait-elle à présent ? Sans rien dire, il la regarda droit dans les yeux, attendant qu’elle lui explique ce qu’elle était en train de faire.

« Je suis désolé. Je ne veux pas te faire de mal, ca me déchire trop. »

Sans plus rien ajouter, elle se métamorphosa en une splendide panthère noire à la fourrure luisante sous les rayons pâles de la Lune. Cette image le ramena lors de leur première rencontre. Alors qu’il n’était qu’un tout jeune vampire innocent et peut-être trop orgueilleux. Il avait défié un vampire du nom de Roubira.

Se croyant plus malin, il avait tenté de lui voler une mèche de cheveux afin de prouver sa force… Cette tentative risquée avait bien sûr échouée et mit en colère le dit vampire. Et alors que Roubira s’apprêtait à tuer David, Une panthère noire avait jailli des fourrés avant de se transformer en la plus belle jeune femme qu’avait jamais vue David. D’un seul regard et avec juste quelques mots, elle fit fuir son ennemi et lui sauva la peau…
Ouvrant les yeux, David se demanda ce qu’il faisait encore à terre. Son amie avait besoin de lui et ce n’était pas maintenant qu’il comptait la laisser tomber. Comme une flèche, il s’encourut à sa poursuite. Humant l’air à la recherche de son pouvoir si particulier. C’est alors qu’il entendit le bruissement des feuilles et le craquement des branches mortes caractéristiques d’une personne en fuite. Il la suivit sans jamais ne serait-ce qu’apercevoir la panthère.

Jusqu’à ce qu’enfin, elle cesse sa course effrénée. M’arrêtant à mon tour, je la regardais reprendre forme humaine. Elle était toujours aussi belle que lors de leur première rencontre bien que bien moins sûre d’elle. Alors qu’elle baissait les yeux vers le sol, David traversa les derniers mètres qui les séparaient pour lui prendre les mains afin qu’elle le regarde.


« Bonsoir mademoiselle. Je suis à la recherche d'une grande dame, elle se nomme Katherine Stewart. Je me présente, je suis Davide Sauro Milleri mais depuis quelques temps, on me nomme David Miller. Je crois savoir qu'elle est à la recherche de vampire aux dons particuliers… Afin de retrouver un être cher… J’aimerais lui offrir le mien, il consiste à reconnaître les pouvoirs des êtres que j’ai l’occasion de rencontrer… »

Ne la quittant pas des yeux, David lui sourit avec tendresse. Il ne pouvait le nier, apprendre qu’elle avait voulu se servir de lui sans vergogne l’avait blessé. Mais elle était Katherine. Son amie. Sa petite sœur, son point de repères dans ce vaste monde changeant. Et si elle avait un frère qu’il pouvait aider, il comptait bien le faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Mer 9 Mar - 17:12

Je ne comprenais pas après tout ce que je venais de dire, il était encore là. Je venais probablement de le faire souffrir et pourtant, il se tenait là, face à moi. À la seconde ou je baissai ma tête, je le sentis arrivé droit devant moi à une vitesse que je connaissais que trop bien. Il enlaca ses doigts au mien, ce qui me fit remonter la tête pour que mon regard arrive droit dans le sien.

« Bonsoir mademoiselle. Je suis à la recherche d'une grande dame, elle se nomme Katherine Stewart. Je me présente, je suis Davide Sauro Milleri mais depuis quelques temps, on me nomme David Miller. Je crois savoir qu'elle est à la recherche de vampire aux dons particuliers… Afin de retrouver un être cher… J’aimerais lui offrir le mien, il consiste à reconnaître les pouvoirs des êtres que j’ai l’occasion de rencontrer… »

Ses paroles me laissèrent sans voix. Je le regardais intensément, sans broncher. Venait-il d’ignorer tout ce dont je lui avais dit pour ainsi m’aider à retrouver mon frère. Il offrait son aide, malgré le mal que je lui avais fait. Cela devait faire quelques centaines d’années que je ne l’avais pas entendu s’appeler Davide Sauro Milleri. Je ne savais pas quoi dire. Il était droit devant moi, me parlant de la même facon qu’a l’habitude, simplement, avec des mots plus courtois encore.

« Bonsoir jeune homme, je ne connais pas de Katherine Stewart, mais je peux bien me souvenir d’une femme nommée Katherina Anne Garwin qui a un jour rencontré cet homme au pouvoir exceptionnelle, mais surtout avec la gentillesse et le charme d’un vrai gentleman. Elle n’a jamais voulut lui faire de mal, mais les cirscontances en ont fait tout le contraire… »

Ces souvenirs revenaient dans ma mémoire. Comment nous nous étions rencontrer, les nuits que nous avons passés ensemble, l’amitié et…l’attirance qui se retrouvait entre nous deux. En y repensant, je ne pouvais me pardonner de ce que j’avais fait. Je restai là, à le regarder droit dans les yeux. D’un coté, je sentais un soulagement à l’interieur de moi-même, car j’avais parlé de mon secret. D’un autre coté, je detestais ce sentiment de faiblesse.
Tout à coup, je sentis quelqu’un approcher d’où on était. Il y avait deux vampires et une humaine. Ils devaient l’amener pour la jeter dans le lac derrière moi pour la cacher. Une rage monta en moi. Pourtant, j’avais déjà fait la même chose, mais aujourd’hui, mes émotions étaient chambouler. Je vis les deux vampires apparaitre des arbres et ne put m’empecher de me défouler. Je courai à toute vitesse vers eux et planta mes mains dans leur corps pour leur arracher le cœur. Cela prit une fraction de seconde pour qu’ils tombent par terre, laissant la jeune femme s’écrouler à leur coté. J’avais les mains pleines de sang. Je lachai les cœur puis regarda la jeune femme. Je pouvais sentir un poul à l’interieur d’elle. Ils n’avaient pas finit leur tache. Je donnai un bref regard à David avant de prendre la tete de la victime et de la regarder droit dans les yeux.

« Tu vas partir vers l’hopital, tu t’es fait attaqué, mais tu ne sais pas par qui ou quoi. Ne reviens jamais ici »

La victime se leva immédiatement et se dirigea loin d’ici. Je me retournai et me dirigeai vers le lac pour laver mes mains. Tout en meme temps, je parlai à David sans le regarder.

« Voici ce que je suis… je ne suis qu’un monstre qui a vécu trop longtemps… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Mer 9 Mar - 23:20

Tout recommencer à zéro, reprendre à leur première rencontre. Oublier le passé, les manipulations et les mensonges. Voilà tout ce qui comptait aux yeux du vampire. Après tout, il ne se souvenait pas avoir été affecté par ce qu’avait fait Katherine. Alors, pouvait-il vraiment lui en vouloir d’avoir voulu profiter de lui ? Oui, un peu. Mais le temps arrangerait ça et les vampires en avaient énormément… Cependant, sous le regard de son amie, il ne savait pas si elle accepterait ce temps qu’il lui offrait, ainsi que son aide. Non, dans ses yeux brûlaient une émotion étrange. Comme si elle refusait de penser avoir une seconde chance, comme si elle ne méritait pas son aide. Pourtant après un long moment de silence, elle finit par ouvrir la bouche.

« Bonsoir jeune homme, je ne connais pas de Katherine Stewart, mais je peux bien me souvenir d’une femme nommée Katherina Anne Garwin qui a un jour rencontré cet homme au pouvoir exceptionnelle, mais surtout avec la gentillesse et le charme d’un vrai gentleman. Elle n’a jamais voulut lui faire de mal, mais les circonstances en ont fait tout le contraire… »

Souriant, David comprit que son amie ne pouvait pas croire qu’il puisse passer au dessus de ce qu’elle lui avait fait. Et pourtant, la torture qu’elle s’infligeait était bien pire que ce qu’il avait eu à vivre. D’ailleurs, il y avait de forte chance qu’elle ait souffert à chaque minute de son mensonge alors que lui, ignorant tout de cette situation n’avait vécu que des instants de bonheur. Enfin, presque que cela car avec Katherine il arrivait qu’ils aient à combattre de vieux ennemis…

A la manière dont elle lui répondait, il la revit lors de leur première rencontre. Il avait été ébloui par cette femme si sûre d’elle qui effaçait le reste du monde par sa seule présence. Aujourd’hui, elle était toujours aussi impressionnante, même avec une confiance en elle ébranlée. Et d’ailleurs pour qu’elle parle de lui en des termes si élogieux en sa présence le prouvait d’autant plus. Car s’il savait ce qu’il pensait de lui ce n’était pas parce qu’elle lui avait dit, elle n’avait pas besoin de le faire. Sinon, d’habitude, il en profitait pour la taquiner… mais pas cette fois.


« Je crois que si cet homme a réellement une gentillesse de gentleman, il ne vous tiendra pas rigueur pour le mal dont vous parlez. À moins qu’il soit mort… »

Ce qu’il n’était pas. Du moins, pas du point de vue vampirique. Cependant, il ne savait qu’ajouter de plus pour la convaincre. Lui dire à quel point elle était importante à ses yeux ? Il pouvait le faire, mais ça lui semblait être presqu’inutile car Katherine était assez butée et risquait de s’imaginer qu’il disait ça par simple gentillesse.

Et avant qu’il ne trouve quoi ajouter, une intrusion se fit dans leur petite bulle. Le monde continuait de tourner et cette nuit, il leur apportait deux jeunes vampires sans grands talent ainsi qu’une victime. A une vitesse folle, Katherine partit leur arracher le cœur d’un coup sec. Les sentiments qui l’avaient assaillie un peu plus tôt semblaient s’être transformés en une rage tournée contre les deux intrus. Les deux corps tombèrent sur le sol dans un fruit flasque, David en était certain, les vampires ne devaient s’être rendu compte de rien tant tout cela s’était passé vite. Et seul son grand âge lui avait permit de voir toute la scène en détail.
S’appuyant contre le tronc d’un arbre proche, il se contenta se sortir une cigarette de son paquet et de l’allumer tout en tirant une bouffée. Ce spectacle, il avait déjà eu l’occasion de le voir. Pas avec Katherine pour actrice principale, mais un autre vampire plus sanguinaire. Ce qui faisait qu’il n’était pas plus touché que ça. Sans parler du fait que les jeunes vampires représentait pour lui des déchets sans importance. Juste bon a attirer les chasseurs et les cabots.

Inspirant une nouvelle bouffée de fumée, il observa son amie se pencher sur l’humaine. Apparemment elle n’était pas morte. Au regard que lui jeta Katherine, David sut qu’elle allait l’hypnotiser afin qu’elle oublie ce qu’elle venait de vivre. Enfin, elle n’oublierait jamais complètement car inconsciemment elle garderait toujours une peur sourde et inconnue. Quand elle eut terminé, Katherine la laissa s’enfuir et se dirigea vers l’eau noire du lac pour se laver les mains.


« Voici ce que je suis… je ne suis qu’un monstre qui a vécu trop longtemps… »

Expirant un petit nuage de tabac, David quitta son arbre tout en jetant négligemment son mégot. Il était resté à l’écart jusqu’à présent, mais il était temps qu’il bouge s’il ne voulait pas que son amie ne tombe dans la pire dépression des vampires. Il la rejoignit et s’accroupi près d’elle. Lui prenant le visage entre ses doigts, il la fit se regarder dans le reflet de l’eau.

« Je ne vois aucun monstre ici. Je vois juste une jeune et jolie jeune femme qui se bat contre quelque chose de trop gros pour elle seule. On commet tous des erreurs, le reconnaître est une preuve de sagesse. »

Se relevant, il la tira par la main pour la faire se relever et la fit tourner sur elle-même avant de l’embarquer dans quelques pas de dance. Sous le couvert des arbres et avec la lune pour seule lumière dans la nuit, il l’emmena dans une valse douce et serrée. Se rapprochant encore, il lui murmura à l’oreille :

« Crois le ou pas, je n’ai que très peu d’ami qui compte vraiment. Et tu es probablement celle qui compte le plus pour moi. Ce que tu as fait, tu l’as fait parce que tu n’avais pas le choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Jeu 10 Mar - 18:32

Je sentis alors David venir vers moi. Lorsqu’il se pencha à ma hauteur, je sentis ses mains sur mon visage, m’obligeant à regarder le reflet de l’eau. Je voyais mon reflet, suivit de lignes de sang qui s’effaçait de mes mains. Qu’est-ce que j’étais devenu tout ces années? J’étais une personne douce et souriante, mais depuis quelques centaines d’années, j’étais une personne sadique au cœur de pierre…

« Je ne vois aucun monstre ici. Je vois juste une jeune et jolie jeune femme qui se bat contre quelque chose de trop gros pour elle seule. On commet tous des erreurs, le reconnaître est une preuve de sagesse. »

Je ne comprenais pas pourquoi David pouvait simplement être, respectueux envers moi. Me disant cette jolie parole, après l’avoir blessé ainsi. Je fixais l’eau. Je ne voulais plus être ainsi. Je voulais retourner à l’époque de la sagesse et du respect, mais ce monde, aujourd’hui n’existe plus. C’est alors que je sentis David me prendre la main pour me relever, ce qui me sortit de mes pensées. Il me prit d’une façon qui m’était bien connu, la valse. Sans musique, sans compter, simplement la nuit, le silence et la brise du vent. Je me laissai entrainer dans la danse la plus gracieuse que je n’avais jamais connue auparavant. Le sentant approcher mon oreille, je fermai les yeux avec un petit sourire discret. Il me donnait ce sentiment de sécurité que je cherchais depuis si longtemps.

« Crois le ou pas, je n’ai que très peu d’ami qui compte vraiment. Et tu es probablement celle qui compte le plus pour moi. Ce que tu as fait, tu l’as fait parce que tu n’avais pas le choix. »
Continuant à me faire guider dans cette valse, je le regardai droit dans les yeux. Mes yeux parlaient probablement pour moi, mais ce que je n’arrivais pas à croire, c’est qu’il m’avait…comprit. M’avait-il pardonné? Avait-il décidé de rester? Je vins pour baisser ma tête lorsqu’il la fit remonter avec sa main avant de continuer à me guider.

« Pourquoi es-tu si gentil avec moi. Je ne mérite point une telle gentillesse. Je ne sais plus quoi faire. Je ne retrouverai plus jamais mon frère et je vais probablement perdre tout ce qui compte pour moi. »

Je m’arretai de danser me reculant d’un pas, m’inclinai à la facon d’une vrai milady du temps, puis me retourna vers le lac, sans bouger, sans avancer. Je regardais la lune, ne sachant quoi faire à présent. J’avais mal, j’avais besoin de quelqu’un..mais je ne savais pas comment faire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FuNnY aNd S@rc@sStiC Admin

▌Messages : 2369
▌Date d'inscription : 28/02/2011
▌Age : 28
▌Localisation : prie pour que je reste loin de toi, mais entre nous ça ne te protegera pas...


Me and my entourage
Cituation amoureuse.: En couple
Citation: « J'ai perdu tout le temps que j'ai passé sans t'aimer... »
My World:

MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Sam 12 Mar - 22:20

La valse. La danse la plus aimée et respectée à l’époque où David était encore humain. Elle était la première que tous les jeunes garçons devaient être capables de mener s’il voulait évoluer dans le grand monde. Fils unique d’une riche famille en plein essor, David avait reçu la meilleure éducation de la ville. Pourtant si humain il avait été doué, vampire il était devenu un danseur hors pair. Les gestes qui pouvaient paraître plus saccadés lorsqu’il était humain devenaient gracieux et légers.

Et que dire de sa cavalière ? Elle était époustouflante. Malgré l’absence de musique ou même de rythme, son corps suivait avec fluidité tout en anticipant les pas de danse que lui ferait effectuer le vampire. Plus belle que jamais de part sa soudaine fragilité, c’était la pureté de son regard qui fit sourire David. Enfin, il la voyait telle qu’elle était, sans secret, sans paillettes, sans mensonge. Et que cette femme était douce.

Et à présent qu’il lui avait avoué à quel point elle comptait pour lui et qu’elle le regardait avec une telle intensité, il lui semblait que ses barrières s’étaient affinées… C’était comme si Katherine avait percé des fenêtres dans la barricade qui la protégeait. Et il en était presque sûr, il devait faire partie des privilégiés. Car ces barricades étaient épaisses et hautes, bien assez pour faire de son cœur le trésor d’une forteresse imprenable et inaccessible…

Mais si elle lui laissait voir de telles richesses, elle ne semblait pas prête à croire que David ait accepté de prendre son parti malgré tout ce qu’elle venait de lui révéler. Et tandis qu’elle baissait les yeux, David soupira. Que pouvait-il bien dire de plus pour lui prouver sa bonne fois. Lui relevant le visage avec douceur, il plongea son regard dans le sien. Continuant de la faire danser, il ne voulait pas la lâcher de peur qu’elle ne s’enfuie et ne revienne jamais. Car si il y avait bien un vampire qui était capable de le faire sur cette terre, c’était bien elle. Pourtant, après quelques instants, la danse cessa tandis que Katherine prenait la parole.


« Pourquoi es-tu si gentil avec moi. Je ne mérite point une telle gentillesse. Je ne sais plus quoi faire. Je ne retrouverai plus jamais mon frère et je vais probablement perdre tout ce qui compte pour moi. »

Écarquillant les yeux de surprise, David laissa retomber les bras. Il l’observa en silence tandis qu’elle lui tournait le dos. Il fallait absolument qu’il comprenne ce dont elle avait vraiment besoin d’entendre, de voir, de sentir,… Inspirant profondément, il vint se placer juste à côté d’elle. Observant la lune et son reflet sur l’étendue d’eau qui leur faisait face. Sans la regarder, il décida de lui expliquer la raison de son choix. Lui dire qu’est ce qui l’avait décidé à la suivre…

« Je me souviens de notre première rencontre… Tu ne savais rien de moi, tu ne pouvais pas connaître mon don puisqu’il ne s’était pas encore révélé. Pourtant, sans raison et sans hésitation tu as choisi de me sauver. Tu connaissais Roubira, il était presqu’aussi âgé que toi… Tu m’as choisi, moi un pauvre idiot orgueilleux. »

Sans quitter la Lune des yeux, il sourit au souvenir de leur rencontre. A quel point elle l’avait impressionné. Il n’oublierait jamais le moment où leur yeux s’étaient croisé, à l’impression qu’il avait ressentit en la regardant…

« Ce jour là, tu m’as offert une vie. Celle que je possède encore. Voilà pourquoi tu mérite qu’un ami passe au dessus d’erreurs passées… »

Se tournant vers elle, il la regarda. Il essayait vraiment de lui montrer ce qu’elle refusait de voir. Mais cela devenait difficile et il commençait à tomber à court d’arguments. Cependant, s’il était à court, ce n’était pas pour autant qu’il laisserait tomber. Il devait aider son amie.
Lui passant un bras autour des épaules, il posa la tête contre la sienne tout en inspirant son parfum. Avant de faire quoi que ce soit, il fallait réussir à la rassurer, lui faire retrouver confiance en elle et en lui. Ensuite, il pourrait échafauder un plan pour la suite des évènements. Même si jusqu’à présent, David ne savait absolument pas dans quoi il s’était impliqué…


« Tu ne vas rien perdre du tout, on va retrouver et sauver ton frère. J’ai deux ou trois connaissances qui me doivent des services, on aura qu’à les appeler en renfort, et puis j’ai aussi quelques protégés qui nous aiderons avec plaisir sans qu’on ait à leur donner des détails… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain " Lun 14 Mar - 13:59

TOPIC TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: " Another full moon, another night of pain "

Revenir en haut Aller en bas

" Another full moon, another night of pain "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» RAPHAEL ✦ Full moon my worst nighmare... after you
» Toutes les idées sont tissées sur le canevas de la nuit. || Songe Fugace ♠
» Full Moon Effects [Livre II - Terminé]
» The Full Moon |With Jordan Simmons|
» Moon Night ~~
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blood Moon :: RPG-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit